Au début des années 50, Walt Disney choisit quelques-uns des meilleurs talents créatifs du studio pour former WED Enterprises (ou Walter Elias Disney), dans le but de planifier, faire le design et cnstruire Disneyland. La compagnie fut plus tard renommée Walt Disney Imagineering (WDI) et a depuis continuellement repoussé les barrières de l’imaginaire dans la conception des parcs à thèmes, autant que dans d’autres formes de loisirs. En mai 1996, WDI combina son savoir avec celui de Disney Development Company, qui s’était distinguée depuis 1984 comme l’une des organisations de développement et de management les plus avancées. Maintenant unies en Walt Disney Imagineering, la compagnie sert de maître de planification, développement créatif, design, d’ingénieurie, de gestion de projet et de base de recherche/développement chez Walt Disney Company.

Tous comprendre de Walt Disney Imagineering

Depuis la phase « ciel bleu » des premiers concepts jusqu’à l’installation finale, les 1600 talentueux Imagineers sont responsables de la création de toutes les destinations de loisirs Disney, de toutes les attractions et les parcs à thèmes, des développements urbains et immobiliers, des Disney Stores ou même des paquebots Disney (Disney Wonder & Disney Magic). Ils ont aussi participé à des événements comme les cérémonies d’ouverture de Jeux Olympiques.

Ce qui suit est un extrait du livre « Walt Disney Imagineering – A Behind the Dreams Look at Making the Magic Real. » , qui est le livre ulitime pour tous les fans d’Imagineering. Le passage illustre assez bien la genèse de WDI:

« Walt commença sérieusement à se pencher sur l’idée d’un parc d’attractions en 1951, quand lui et Harper Goff, un directeur artisitque de cinéma, commencèrent à élaborer les premiers concepts dessinés. Peu après, il sélectionna un groupe de dessinateurs de son studio, et leur demanda de dédier leur travail à l’élaboration et au développement d’un nouveau parc familial complêtement inédit. Il ne savait pas encore à quel point ce petit groupe allait devenir un point clé de sa compagnie. Mais peut-être encore, le savait-il déjà…à cette époque néanmoins, Walt ne connaissait pas ggrand chose au divertissement tri-dimensionnel, comme les parcs d’amusement ou les foires, mais il s’y connaissait en cinéma et télévision. Guidé par son envie de mener sa passion pour les histoires au delà de deux dimensions, il voulu que les visiteurs entrant dans son parc se retrouvent au milieu d’un film, sur une scène.Chaque recoin du parc aurait sa place dans l’histoire, comme dans un film ou une émission télévisée.
C’est exactement pourquoi il avait choisi des employés de son studio, les répartissant en secret dans de petits bureaux tout autour des plateaux de tournage. Il y avait des scénaristes, des dessinateurs, des écrivains, des musiciens, des chefs décorateurs, un ensemble de gens qui pouvait mettre en place une scène. Ils étaient les gens qui faisaient la magie des films Disney. Maintenant on leur demandait de de créer la magie sur le terrain acheté par Disney. Ils commencèrent par faire des films, mais depuis firent une partie de l’histoire. Ils furent les premiers Imagineers.

Poursuivant les valeurs disneyennes et le même optimisme, cette petite équipe devint le coeur de WED  Enterprises, une compagnie indépendante créee par Walt en 1952 pour l’aider à créer et construire son rêve nommé Disneyland. Rapidement, ils partagèrent tous le même rêve. Et en transformant une petite parcelle d’orangeraie en un royaume magique, leur rêve devint réalité. Walt et sa première équipe d’Imagineers inventa le marché du parc à thèmes en inventant le processus « Imagineering » (« imaginier »). En construisant Disneyland, le processus d' »apprendre et de réussir en rêvant et en faisant » fut employé pour la première fois. Ces nouveaux Imagineers utilisèrent leurs talents de façon inédite pour créer quelquechose d’inédit, des choses que personne n’avait jamais fait auparavant.
Mais ceci marquait juste le commencement. Il y avait encore beaucoup de travail à l’horizon. WED
Enterprises bougea rapidement des Disney Studios à Burbank, Californie, pour s’installer dans leur propre lotissement, dans la petite ville voisine, Glendale. Les membres de la première poignée d’ Imagineers – incluant Ken Anderson, Roger Broggie, Bob Gurr, Bill Martin, John Hench, Bill Cottrell, Emile Kuri, Fred Joerger, Bill Evans, Sam McKim, Harriet Burns, Wathel Rogers, Dick Irvine, and Marvin Davis – restèrent à WED bien après l’ouverture de Disneyland. Ayant expérimenté le fait d' »Imaginier » ensemble, ils étaient devenus une famille. De plus, il y avait encore beaucoup de travail, pusique Walt avait dit que Disneyland ne serait jamais terminé. Depuis ces temps, évidemment, beaucoup de choses ont été accomplies, et beaucoup de choses ont changé. Ici à Imagineering, comme dans tout groupe dynamique, notre seule constante est le changement. Après 1966, les Imagineers durent apprendre à travailler sans le soutien et le commandement de notre plus grand rêveur, quand Walt Disney mourut le 15 décembre 1966. Durant les deux décades qui suivirent, inspirés par les leçons que Walt nous avait si bien apprises, nous nous soudèrent pour atteindre de nouveaux objectifs, comme nos plus ambitieux projets, Walt Disney World Resort, Tokyo Disneyland et Epcot.

En 1984, Michael Eisner et Frank Wells arrivèrent à la direction de la  Walt Disney Company, élargissant les mondes de Disney de façons que personne n’aurait imaginé. Sous leur direction, WED Enterprises devint Walt Disney Imagineering. Malgré le changement de nom, la mission resterait la même, et de nouvelles frontières continueraient à être atteintes. En 1996, cette tradition d’innovation grandit encore plus lorsque WDI combina ses forces avec Disney Development Company, l’organisation responsable du développement Disney en dehors des parcs à thèmes.
Pour la première fois, cette unique collaboration amènerait ensemble les designers et les développeurs – les rêveurs et les faiseurs -, travaillant côte à côte pour rêver, créer et construire. Aujourd’hui, les principaux responsables de cette organisation, chargés de perpétuer la tradition, sont Peter Rummell, patron de Walt Disney Imagineering, Marty Sklar, vice-président et directeur exécutif de création, et Ken Wong, President.
Comme vous pouvez l’imaginer, une foultitude d’opportunités attendent au détour de la route. Depuis les plus grands plans pour des attractions majeures, des hôtels ou des villes nouvelles, jusqu’aux plus petits éléments comme les fixations des lampes, les menus des restaurants ou les poubelles, tout détail sera crée par cette équipe combinée d’Imagineers. « 

Fermer le menu